Un Monde Impossible de G. Morris

Publié le par Lhyn Sedrin

 Immédiatement dans l'action, nous commençons dans l'espace avec un équipage de six personnes et un vaisseau qui a un ordinateur analytique à voix de femme, l'Excalibur.

 Dans un premier temps nous apprenons que le vaisseau est en mission de sauvetage et d'exploration, il y a dix ans d'écart entre le moment où le vaisseau précédent a disparu et celui-ci est arrivé à l'endroit de l'espace où il a disparu.

Attirés sur un satellite les explorateurs vont vite se rendre compte qu'ils ne peuvent pas repartir, découvrir une race qu'ils pensent autoctonnes du lieu, il découvrent aussi le vaisseau qu'ils viennent secourir, il est vide mais ne présente pas de trâce de lutte.

L'équipe observe et étudie la race rencontrée, ils établissent avec un des spécimen une communication qui leur permet de découvrir qu'il ne sont pas surun astéroïde primitif mais sur un astéroïde transformé en laboratoire et les créatures sont soumis à une expérimentation.

Ils découvrent également qu'ils sont eux mêmes sous observation, et comment ont été enlevés les membres de l'autre équipage, ils décident de briser cette expérimentation sur eux en rendant les observateurs aveugles. 

Quand ils rencontrent la race "supérieure" qui les observe c'est par l'intermédiaire d'une machine qui traduit ce qu'ils disent, ils comprennent qu'ils ne pourront pas s'évader et que la race primitive sur l'astéroïde est originaire de la planète mère mais a été déplacée pour laisser la place aux "êtres supérieurs".

 

Je vous laisse découvrir la fin.

Couverture de Tony Roberts

Couverture de Tony Roberts

Publié dans Fiches de lectrice

Commenter cet article