Instant mémoire

Publié le par Lhyn Sedrin

 Un souvenir qui reste dans votre mémoire comme une photo, un élément étrange, un micro-événement qui vient surprendre le quotidien.

 

 Nous étions attablés devant chez le glacier, place Plumereau, la foule se mouvait comme les grand bancs de poissons dans l'eau ou les nuées d'oiseaux dans le ciel. il faisait beau et chaud, idéal pour manger une glace, tranquillement s'écoulait le temps, monsieur parlait avec le pitchoun de tout et de rien, je participais aussi à cette conversation qui n'en était pas une.

 

 Soudain mon intérêt est capté par un appareil photo, en face de moi de l'autre côté de la place au premier étage de l'immeuble ancien, à la fenêtre un appareil prend la place dans notre direction, le photographe est torse nu les cheveux mi-long, le visage mangé par l'appareil. Il zoom sur un élément, sans doute une des sculpture de bois qui nous entoure, je vois l'oeil de l'appareil qui cligne, une fois, il recule dans l'ombre de la salle, revient à la fenêtre, deux fois, recule se tourne, parle, j'imagine cette salle comme un petit studio cossu avec les poutres aparentes, un canapé style ancien bourgeois sur lequel une jolie femme est assise compulsant ses mails, il lui parle de ce qu'il vient de prendre en photo, il n'est pas satisfait et lui explique pourquoi, puis il revient...

 

 C'était un intermède mais l'image de ce photographe là haut dans le calme de son chez lui, était décalé de la réalité dans laquelle j'évoluais. J'aime bien ce genre de moment où deux réalités s'entrechoquent sans bruit dans l'indifférence de tous.

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article