Ça tourne et ça me torture doucement

Publié le par Lhyn Sedrin

 Il y a des soirs avec et des soirs sans. Hier soir c'était semble-t-il un soir sans.

 Il est difficile de partager avec sa moitié quelque chose quand on a pas la même vie, pas du tout, pas les mêmes attentes pas les mêmes façons de la voir (la vie). Plus grand chose en commun que des enfants et des principes, est-ce suffisant?

 Ce n'est pas le sujet, le sujet c'est un comportement que j'ai remarqué. Pitchoun doit m'obéir et respecter les règles de la maison, comme le grand. Papa le lui répète pour appuyer mon autorité, jusque là tout va bien. Une des règles c'est ne pas jouer à l'ordinateur après 18h. Le pitchoun fait un caprice et papa pour le calmer propose de le laisser jouer un peu avant d'aller dormir.

 J'ai du mal à comprendre qu'il se vexe quand je refuse de faire une entorse. Le pire c'est que j'ai bien capté son mécontentement, et ça m'a omnubilée dans mon sommeil, pourquoi ?

 Voila où j'en suis, besoin de comprendre, non pas lui, mais de me comprendre, moi, pourquoi suis-je à ce point touchée par son mécontentement alors que je sais que je fais bien.