Noël approche

Publié le par Lhyn Sedrin

 Noël c'est une fête de famille où l'on tente de resserrer les liens qui nous unissent, on essaie de montrer un visage heureux à ceux qu'on aime. C'est quoi une famille ? Un homme qui donne sa vie à la nation, un enfant handicapé, une mère dépressive, un jeune adulte inactif et qui se sent tellement malheureux qu'il insulte sa mère avant de s'enfermer dans sa chambre non sans avoir dit qu'il a des malheurs bien plus immenses que ceux des autres personnes.

 Je voulais un foyer comme celui que j'ai connu enfant. Un foyer rempli d'amour. Mais l'amour ça n'existe pas chez certaines personnes. Vous avez beau leur donner de l'amour ils n'en veulent pas, ils veulent des choses matérielles, de l'argent, seul l'argent et la possession de biens, l'apparence, les rend heureux.

 La nuit dernière j'ai rêvé que mon grand s'en allait, il n'était plus chez nous et pour l'oublier, oublier la morsure de sa trahison et de son absence je refaisais sa chambre et la transformais en salle pour le repassage le linge etc... Une buanderie, une salle de jeu, une pièce en plus, j'en ai pleuré dans mon sommeil, pleurer de rage, de ne pouvoir faire comprendre à cet enfant que j'ai élevé dans l'amour et le confort qu'il y a plus important dans la vie que de posséder, je pensais l'avoir bien éduqué mais non. Aujourd'hui je me retrouve avec un mari qui est sombre et sourit rarement, qui n'en a absolument rien à faire de ma vie, pour peu que j'en ai une réellement, et un fils qui a envi de tout et vol pour assouvir ses envies.

 

 Aujourd'hui il subsiste un espoir, mon pitchoun, quand je le vois je me dis que la vie vaut la peine d'être vécue. Même si je ne suis pas suffisamment forte pour le protéger j'ai l'espoir qu'il trouvera en lui la force qu'il faut pour se protéger lui-même.

 

 Maintenant je dois ensevelir tout ça, la journée commence, je dois sourire. Je suis vivante, avec une sécurité physique, dans un pays bienveillant.

 J'ai tout pour être heureuse, je me dois de l'être pour tout ceux qui n'ont pas cette chance.

Commenter cet article