Le RéC c'est réellement dangereux (suite)

Publié le par Lhyn Sedrin

 D'autres grandes familles issues des premiers aventuriers de la cité placent leurs intérêts dans la relative tranquillité de leur personnes et recherchent la distraction. Ils ne sont pas intouchables car la Hiérarchie serait trop heureuse de mettre la main, par confiscation, sur ces biens.

  La Cité des Gargouilles fait elle aussi partie du tableau, pendant un temps elle fut utilisée comme prison pour retenir des aventuriers de la pire espèce, mais la Hiérarchie y a renoncé il reste cependant que cette cité dans la cité est le repère de tous les trafiquants mais aussi de quelques familles fortunées. Assez fortunées pour avoir une relative sécurité dans ces lieux où les crédits et les armes comptent plus que le nom et la respectabilité. C'est l'endroit le plus certain de trouver de la main d'oeuvre peu regardante et bon marché pour des groupuscules qui ne peuvent pas se payer de grands groupes mercenaires. C'est aussi ici que les plus jeunes d'entre ces futurs mercenaires, se font un nom.

 

  __________________________________

 

   Les aventuriers trainent dans une taverne délicieusement "antique" de la Cité des Gargouilles quand l'un d'eux aperçoit une ex-conquête, celle-ci semble ne pas l'avoir oublié.

 Perle [ C35 T45 D40 I35 Crédisk 50 Arme EM de poing] était une danseuse, elle s'est mariée à un héritier, il est mort et elle a hérité d'une fortune, fortune qu'elle a dépensé, maintenant elle travaille comme Intermédiaire entre des mercenaires et des commanditaires, dans la taverne le son monte, un nouveau groupe se produit, la musique trash et les hurlements des chanteurs comme des instruments empêche tout échange. Perle glisse un carton d'invitation aux aventuriers.  

Publié dans Contextes Elwéniens

Commenter cet article