La belle capitale

Publié le

Avec élégance les Dames aux longues vestes, pleines de charmes aux tailles fines, aux épaules nues, déambules dansles rues. Leurs mises chamarées, la richesse des tissus, frolent le ridicule entre les murs noirs et bleus de la Cité. Les breloques sur les poignets aux oreilles dans les cheveux rythment leurs déplacements nonchalants. Une pause á la fontaine dont l'élémentaire leur conte le passéet rafraichies elles repartent, vaisseaux langoureux qui attirent dans leurs sillages les jeunes gens capricieux des vieilles familles aristocratiques de la belle capitale d'Arcadia.

Commenter cet article