Cryrin, les manies de Dardar

Publié le par Lhyn Sedrin

Dardar est parvenue à se faire payer et elle a généreusement proposé d'offrir un toit à Cryrin, dans la Cité des Gargouilles, lieu qui servait autrefois de prison, du moins qui avait été rebâti pour cela.

L'appartement est constitué de trois pièces, la chambre de Cryrin donne à la fois sur la tour de la porte des Carnes et sur le parc du Dragon.

 Dardar raconte des histoires effrayantes sur ce parc, il n'est pas grand, en journée on en fait le tour en une heure maximum, moins si on a pour guide l'elfe hystérique, comme Cryrin la nomme avec affection. De nuit le parc est fermé. Cryrin y a vu des lumières rouges, Dardar ne les a pas vues, mais Cryrin sait que Dardar n'est pas toujours là, la nuit elle sort beaucoup ce qui ne déplait pas à Cryrin qui ne la suivrait pas, du moins pas physiquement, la Cité des Gargouilles est truffée de caméra qu'elle n'a eut aucun mal à ré-activer, ainsi elle suit l'elfe quand elle sort la nuit.

 C'est ainsi qu'elle la voit cette nuit franchir la rue qui les séparent du parc, et qu'elle décide de sortir. Sans la quitter, car une fois qu'elle sera dans le parc elle ne la verra plus, elle enfile des pantalons, une chemise, saisie le pointeur dans son étuit et son sac d'essentiels, dévale l'escalier sans fermer derrière elle, Dardar est entrée dans le parc, elle a beau changer de cam' elle ne la trouve plus. En trombe elle traverse devant un levicar qui l'évite de justesse et glisse vers le bas côté. Elle passe la grille, de droite et de gauche des arbres, elle appelle sa collocataire à demi-voix, sans réponse.

 (à suivre)

Publié dans elwen futur, RPG, jdr, elwen

Commenter cet article